Écoute-bébé : faire le bon choix

 

 

En effectuant leur liste de naissance, de nombreux parents omettent d’y figurer l’écoute-bébé ou babyphone. Cet appareil est pourtant très important, car il marie sécurité et confort vis-à-vis de l’enfant. Cependant, en choisir un n’est pas une tâche aisée puisqu’aujourd’hui, de nombreux modèles sont proposés sur le marché et ils se différencient sur leurs caractéristiques bien que le concept reste le même. Il est donc conseillé de bien choisir le modèle qui conviendra le mieux à vos attentes et besoins.

 

 

Radiations à limiter

Pour ceux qui ne le savent pas encore, ce type d’appareil effectue des émissions d’ondes comme tous les dispositifs sans fil qui utilisent la technologie DECT, que l’on trouve sur les téléphones sans fil. Toutefois, l’impact néfaste des ondes que ces dispositifs dégagent n’a pas été démontré, mais il est préférable de toujours prendre des précautions. En effet, le cerveau des bébés se développe très rapidement, donc, il est davantage réceptif.

 

Comment choisir son babyphone ?

Votre choix doit se porter surtout sur des modèles basses puissances, car ils émettent moins d’ondes. Il est préférable de choisir un babyphone embarquant la technologie VOX qui ne s’active pas quand votre bébé est silencieux.

Le prix d’un écoute-bébé varie entre 30 et 200 euros selon le modèle. Les modèles classiques, multifonctions et son et mouvement coûtent respectivement entre 30 et 80 euros, 45 et 150 euros et 85 et 200 euros.

 

Utilisation et sécurité

Il est conseillé de ne pas actionner la base si le récepteur est éteint pour préserver le bébé de l’absorption d’ondes. Mettez le dispositif le plus loin possible de l’enfant, c’est-à-dire, à plus d’un mètre. L’effet cocktail est aussi à éviter, car il est lié à la multiplication des expositions.

Côté sécurité, veillez toujours à ce que les piles soient en bon état de marche et ne laissez jamais votre enfant seul, surtout quand il est en âge de crapahuter.

 

 

Sirop de melon

 

 

Spécialement dédié aux adeptes du melon, le sirop de melon est particulièrement sollicité en saison chaude. Cette préparation se révèle comme un moyen de rafraîchissement indiscutablement efficace. Eh oui, elle ne nécessite que très peu d’ingrédients.

 

Les ingrédients

Pour réaliser cette préparation tant appréciée par les grands comme les petits, il ne suffit que de quelques ingrédients trouvables aisément sur le marché. Ce qui fait d’elle une recette facile. La pièce maîtresse, essentielle pour ce faire, s’agit, bien évidemment, du melon. Il s’avère préférable d’opter pour les plus lourds. De tailles importantes, ces derniers se révèlent les meilleurs, selon les connaisseurs. La présence d’une craquelure à la base du pédoncule semble être, également, un signe de maturité optimal. On peut y sentir un parfum agréable. Dans le cas contraire, il se peut que le fruit soit trop mûr. Il en faut, ainsi, 300 g de sa chair pour obtenir 850 ml de sirop. Pour rendre le tout onctueux, chacun aura besoin de 350 g de sucre pour 200 ml d’eau. Enfin, il sera nécessaire d’y ajouter le jus d’un citron.

 

La préparation

La préparation proprement dite commence par le mixage de la chair du melon, jusqu’à obtention d’une purée. Celle-ci doit être filtrée au moyen d’un tamis couvert d’un linge très fin sur un saladier. L’écoulement du jus doit se faire tout seul, sinon, le produit sera trouble. Le sirop se fait à feu très doux en chauffant l’eau, le sucre et le jus d’un citron. Une fois le sucre en parfaite dissolution, le jus de melon devra être versé. La faible température doit rester constante, jusqu’à la première ébullition. Il se révèle impératif, de bien remuer le tout au cours de toutes ces étapes. Et pour terminer, retirer le liquide des flammes. Il sera tamisé à nouveau afin d’obtenir une boisson dépourvue de toutes impuretés.

 

 

Oranges et citrons confits – Monaco Style

 

 

L’orange et le citron figurent parmi les plantes végétales fournissant des vitamines à l’organisme. Pour bénéficier des vertus de ces fruits, le particulier peut réaliser du confit. Ce plat ne se prépare qu’en quelques minutes et ne nécessitera que peu d’ingrédients.

 

Préparer des oranges et des citrons confits

 

Pour réaliser cette recette, il faut avoir du zeste d’oranges et de citrons, 200 g de sucre et 200 g de sirop de glucose. Dans la préparation de ce plat, le particulier doit blanchir les écorces des fruits. Le cœur et les extrémités doivent être bien retirés. Il est recommandé de bien égoutter les plantes.

Après cette étape, l’amateur en cuisine prépare le sirop à 30 °C. Il ne nécessite que 1 litre d’eau et 350 grammes de sucre. Pour cette recette, le cuisinier doit chauffer le sirop dans une casserole à induction ( ou fond à épais). Après 5 minutes d’ébullition, la préparation se verse sur les écorces. Ce geste se répète 3 fois. Ensuite, les fruits doivent se reposer 24 heures avant de les drainer. L’eau perdue servira de sirop. Mais, il faut y ajouter 200 grammes de sucre. Ce mélange est à bouillir sur le feu. Puis, il se répand à nouveau sur les citrons et les oranges. Cette opération se renouvelle de nouveau le surlendemain. Après cela, les confits doivent sécher pendant 2 jours. À la fin de cette étape, le cuisinier pourra les enrober de chocolat.

 

Les bienfaits des oranges et des citrons confits

 

Les écorces d’oranges et de citrons ont plusieurs vertus. Ils renferment des vitamines nécessaires à l’organisme humain. Avec cette préparation, l’individu réduit le cholestérol. Ces plantes contiennent de l’hespéridine. Cette substance transforme les lipides dans le sang. Cela diminue les cellules graisseuses. Ces fruits comportent également de la pectine. Elle permet de limiter les problèmes gastriques puisque la fibre naturelle baisse la quantité de sucre.  Les écorces protègent le corps contre certaines maladies comme la grippe ou le rhume. Ils renforcent les défenses immunitaires.

 

 

Pourquoi opter pour un épilateur électrique ?

 

La jeunesse, la beauté et le dynamisme d’une allure s’octroient par une peau douce et soyeuse. C’est là qu’entrent en jeu les épilateurs électriques qui sont devenus indispensables à de nombreuses personnes pour arracher les poils indésirables sur leurs corps. Ce type d’appareil offre la praticité tout en étant très abordable.

 

 

Les avantages

De nos jours, de nombreuses marques proposent différents modèles d’épilateurs électriques sur le marché à des prix très abordables qui se différencient selon leurs caractéristiques. Ils ont été conceptualisés pour être efficaces afin d’offrir une douceur durable. En effet, son utilisation permet de jouir d’une peau qui reste douce pendant environ 4 semaines. Cela s’octroie après que les poils soient arrachés depuis leur racine donc ils ne vont pas repousser de sitôt.

Aussi, un épilateur électrique affiche plus d’efficacité comparée à la cire. Même si cette dernière ôte les poils jusqu’à leur racine, elle couche les poils et les rend difficiles à enlever ; ce qui n’est pas le cas d’épilateurs électriques.

Certains modèles de ces appareils embarquent un système de massage à haute fréquence qui permet de stimuler la peau pour que l’épilation soit plus confortable, comme c’est le cas avec le Braun Silk-Épil 7.

Il ne faut pas oublier que leur utilisation ne s’arrête pas qu’aux jambes, mais aussi sur plusieurs parties du corps. Pour cela, différents modèles, appelés Silk-Épil, s’accompagnent de quelques accessoires et offrent d’excellents résultats.

D’autres modèles ont été réalisés pour une utilisation dans le bain. Ils sont destinés pour l’épilation des peaux sensibles, car ils permettent de minimiser l’impact cutané quand on les emploie.

Comme il existe de nombreux modèles d’épilateurs électriques sur le marché, il est conseillé de bien les comparer afin de choisir le modèle qui vous convient le plus.